In Travel

A magical night in the moroccan desert

Lorsque l’on visite Marrakech, on a évidemment envie de découvrir les lieux les plus connus de la ville : la Place Jemaa el Fna, le souk, le jardin Majorelle… Mais le vrai spectacle est ailleurs. En effet, à une trentaine de kilomètres de la ville, la nature réserve des surprises fortes en émotions. Il y a les montagnes de l’Atlas, enneigées toute l’année mais il y a aussi le désert. C’est là-bas que j’ai décidé d’aller. Grâce à LVDS, j’ai passé un magnifique moment à l’Inara Camp (anciennement l’Agafy Camp).

Tout d’abord, se rendre dans le désert en voiture, c’est déjà un spectacle en soit. Au fur et à mesure que l’on s’éloigne de Marrakech, on découvre de nouveaux paysages. Vignes, châteaux, dunes, villages berbères, chameaux, on en prend plein les yeux !

Nous sommes arrivés un peu avant l’heure du coucher de soleil, ce qui nous a permis de découvrir les lieux. Accueillis par nos hôtes venant tous du Sahara et habillés en tenues traditionnelles, nous avons d’abord été épatés par la décoration sur le thème de l’exploration réalisée par Vincent Jaquet. De beaux objets sélectionnés avec soin en bois, en fer et en cailloux de roches habillent le camp dans une grande variété de teintes marron.

Le camp ne compte pas beaucoup de tentes ce qui permet de garder un côté intimiste et privilégié.

Lorsque nous sommes rentrés dans la tente, nous nous sommes aperçu que rien ne manquerait à notre confort : lit double avec un matelas très confortable, une salle de douche et des toilettes. Qui aurait pu penser que l’on serait aussi bien installés dans le désert ?

Cependant, le côté luxe des lieux n’efface en rien le sentiment de sentir loin de tout, déconnecté de ses habitudes et en harmonie avec la nature.

Une fois installée et l’heure du coucher de soleil venue, nous avons vécu un moment inoubliable : une promenade en dromadaire dans les dunes. Rien à voir avec les ballades touristiques proposées en général. Ici, le sauvage l’emporte. Une palette de couleurs à l’horizon. On oublie tout et on profite.

De retour au camp, nous avons enfilé un petit pull car la température avait baissé. Nous nous sommes installés autour du feu pour partager un moment de convivialité avec d’autres convives autour d’un apéritif des plus agréables.

Nous nous sommes ensuite séparés pour aller dîner chacun dans une tente spécialement mise en place pour abriter une mise en scène digne d’un conte des mille et une nuits. Bougies, jolie vaisselle, serviettes en tissu… Tout était parfaitement élégant et romantique.

Dans la pure tradition marocaine, de nombreuses salades ont été dressées dans des petites assiettes qui ont été déployées sur la table. Ensuite, nous avons pu déguster un tagine délicieusement épicé. Pour finir, nos hôtes nous ont servi un fondant au chocolat comme peu savent le réussir. Le service et la cuisine étaient dignes d’un restaurant étoilé.

La nuit venue, nous nous sommes couchés dans la tente les yeux plein d’étoiles. Le bruit d’une légère brise et la douceur de la température m’ont bercée avant que je m’endorme et que je passe une douce nuit.

Au réveil, retour sous la tente où nous avions dîné la veille. Un petit-déjeuner qui n’avait rien à envier aux hôtels étoilés nous a été servi.

Après avoir bien profité du calme du camp, nous avons repris la route de Marrakech en pensant que nous venions de vivre l’une des plus belles expériences de notre vie.

Je suis ravie d’avoir pu passer au moins une nuit au camp afin de profiter de l’expérience complète. Cependant, une fois sur place, je me suis dit que je serais bien restée un jour de plus pour  profiter à fond des lieux et me ressourcer pleinement.

When visiting Marrakech, it is obvious that you want to see the must-go places (Jemaa el Fna square, the Majorelle garden, the souk…) but the most beautiful asset of Marrakech remains its surroundings. Indeed, there is one thing that is not to miss only a few miles from Marrakech. Within roughly 30 miles of the city, nature unleashes dazzling spectacles of open landscapes, full of life and rich in emotions, notably the desert. I then decided to go there. I went to the Agafy Camp with LVDS and it was awesome!

First of all, going to the desert by car is already a spectacle in itself. As we move away from Marrakech, we discover new landscapes. Vineyards, castles, dunes, Berber villages, camels, we take full eyes!

We arrived a little before sunset time, which allowed us to discover the places. Welcomed by our guests all coming from the Sahara and dressed in traditional dress, we were initially amazed by the decoration on the theme of exploration by Vincent Jaquet. Beautiful objects carefully selected from wood, iron and pebbles of rocks dress the camp in a wide variety of brown hues.

The camp does not have many tents which allows to keep an intimate and privileged side.

When we returned to the tent, we realized that nothing would be lacking in our comfort: double bed with a very comfortable mattress, a shower room and a toilet. Who would have thought that we would be as well settled in the desert? However, the luxury side of the place does not erase the feeling of feeling far from everything, disconnected from its habits and in harmony with nature.

Once installed and the time of the sunset came, we lived an unforgettable moment: a camel ride in the dunes. Nothing to do with the tourist ballads proposed in general. Here, the savage prevails. A palette of colors on the horizon. We forget everything and we enjoy.

Back at the camp, we put on a little sweater because the temperature had dropped. We settled around the fire to share a moment of conviviality with other guests around a most enjoyable aperitif.

We then separated to have dinner each in a tent specially set up to house a scene worthy of a tale of a thousand and one nights. Candles, pretty dishes, cloth napkins … Everything was perfectly elegant and romantic. In the pure Moroccan tradition, many salads have been prepared in small plates that have been spread on the table. Then we could enjoy a deliciously spicy tagine. Finally, our guests served us a chocolate fondant as few know how to succeed. The service and the food were worthy of a starred restaurant.

When night came, I went to bed in my tent full of stars. The sound of a light breeze and the mildness of the temperature rocked me before I fell asleep and I spent a sweet night. When we wake up, return to the tent where we had dined the night before.

A breakfast that had nothing to envy to starred hotels was served. After having enjoyed the calm of the camp, we took the road to Marrakech thinking that we had just experienced one of the most beautiful experiences of our lives.

I am delighted to have been able to spend at least one night at the camp to enjoy the full experience. However, once there, I told myself that I would have appreciate staying one more day to fully enjoy the calm of the place and recharge my batteries.

Copyright photos: Caroline Darcourt

Share Tweet Pin It +1
Previous Post5 days in Marrakech
Next PostMadeleine Karlsson, Monaco's best Pilates teacher

No Comments

Leave a Reply